Instagram : un réseau de riche pour les pauvres ? – LA FRENCH PIQUE

Livraison offerte pour tout achat supérieur à 70euros ! Code : OKCOOL

Instagram : un réseau de riche pour les pauvres ?


Soyons sérieux, Instagram ça fait déprimer

Il suffit de cliquer sur ton appli pour te rendre compte que t’as une vie complètement ordinaire.
T'as des potes normaux, des sorties de beaufs, les mêmes photos que les autres gens, les mêmes idées que les personnes qui ont le même hashtag que toi, les mêmes blagues, coucher de soleil, pieds dans l'eau, doigts dans le ciel, verres sur une table, fringues dans le miroir, gâteaux au chocolat, que tes followers et abonnés.
Et même si tu penses faire des trucs hypers cools du type partir en Normandie sur un coup de tête pour le week-end, boire des bières sur les quais après le boulot, faire une expo au Grand Palais, sortir en after à la Concrete, prendre de la drogue (?), tu restes quelqu'un de complètement basique.

Malgré cette normalité à demi assumée, tu veux quand même avoir ta place dans cette jungle, surtout parce qu'il faut prouver aux copains que tu fais quelque chose de ta vie (ou parce que t'as peur de mourir et de ne rien laisser derrière toi).

Instagram, un monde de bisounours ?

"Trop belle", "trop joli", "trop cool", "trop génial", trop c'est trop !
C'est un peu la porte ouverte aux hypocrites.
La semaine dernière j'ai été choquée par les commentaires postés sur une certaine publication.
Au dédale d'un compte Instagram d'une personne se livrant sur ses problèmes d'anorexies, propos qui étaient illustré par une jolie photo de ses yeux et d'un bol de muesli, j'ai pris une géante claque en me perdant dans les commentaires postés par d'autres blogueuses : "t'es trop belle, je veux les mêmes yeux", "trop joli ton bol, je veux le même", "waaaah ce make up, je veux pareil". C'était pathétique. La nana se confie sur ses difficultés dans la vie de tous les jours avec cette maladie et les autres, sans état d'âme, font des commentaires sur une photo qu'ils ont à peine regardée.
Liker pour liker, commenter pour commenter, faire semblant de lire un post, mettre des emojis partout... tout ça pour avoir du follow for follow (dans le jargon : #f4f) ou du like for like (#l4l), c'est déroutant.
C'est totalement énervant et frustrant pour celles et ceux qui font l'effort d'écrire quelque chose d'intéressant, de se livrer sur leurs problèmes ou d'évoquer des sujets de société, même si ce n'est pas toujours passionnant (il faut l'avouer).

  Tu voyages pour poster une photo ou pour l'expérience ?

Je me pose souvent la question : prendre ou ne pas prendre mon Iphone avec moi ? Et j'ai toujours cette excuse : « ce n'est pas moi que je vais prendre en photo, c'est LA FRENCH PIQUE », mais c'est se mentir à soi-même.
Je suis assez tranchée sur la question : mes photos de voyage se résument aux seuls vêtements que je conçois.
Ma vie privée reste privée, mes amis sont à moi et rien qu'à moi.
La barrière entre la vie personnelle et la vie virtuelle est tellement fine et perverse, que cela devient vite une nécessité. T'as envie de montrer aux autres que t'es génial, que ce que tu fais est meilleur que ton voisin et que face au jugement dernier, tu pourras dire "regarde Jesus, j'ai fait des trucs bien".
C'est presque pas de ta faute à toi, comme disait Alizée, puisqu'on fait tous pareil.

T'as pas l'impression de perdre ton temps ?

 Il y a une sorte d’addiction dans ces réseaux sociaux, toujours plus de like toujours plus de followers. Si t’en as moins que la veille, t’es pas bien, si t’en as trois de plus qu’hier, t'es mieux.
Souvent on me demande ce que je fais dans la vie, la réponse est simple et déroutante car je déteste cette question-étiquette, : "Moi ? Je tricote". La réaction du public est encore plus rigolote, se soldant souvent par un "ha ? ok, c'est étrange".
Quelques instants après vient la fameuse question "T'as instagram ?" (c'est un peu comme le fameux "t'as pas un 06 ?" d'il y a dix ans). Et comme touché par la grâce, le visage de mon interlocuteur s'illumine : "waaaaaah t'as presque 30 000 abonnés, ça doit être dingue ce que tu fais".

+10 points dans l'échelle sociale

Tu passes des heures sur Instagram, à regarder la vie des autres, à épier tes exs, à surveiller ton futur ex, à culpabiliser de tes dimanches en pyjama, à te dire qu'il y a des gens qui font des voyages extraordinaires, des filles qui sont à des défilés Chanel, d'autres qui mangent Glutenfree, alors que toi t'es dans ton pyj Hello Kitty, avec tes nuggets de chez MacDo qui épongent ta soirée de la veille, à te dire que ce serait plus facile de sortir de chez toi si toi aussi on te payait pour porter des fringues même si t'es doué d'aucun talent.
Bref, tu te sens souvent mal après ton passage à flirter avec le diable. 
Mais c'est pas grave, parce que c'est toujours pareil, dans deux heures, tu vas recommencer.

Pourquoi elles et pas moi ? 

 

Mon incompréhension est totale face à toutes ces blogueuses mode qui ne font rien à part prendre des photos et tagger des marques sur leurs posts instagram. C'est vide, sans contenu, sans intérêt, c'est la même chose partout, le même filtre, le même post, les mêmes hashtags, le même univers, parfois on dirait des profils analogue.
C'est trop propre, trop beau, trop lisse, trop photoshoppé et beaucoup trop culpabilisant.
Ca met des bouquets de roses parfait pour la Saint Valentin, ça monte sur des chaises dans les cafés, ça passe sa journée à essayer de faire le cliché idéal, ça ne respecte pas le paysage, ça ne regarde même plus ce qu'il y a autour et ça fait chier.

L'exemple le plus probant a été cet hashtag instagram #followmeto : prendre une main de femme tirée par une main d'homme devant un paysage grandiose, nécessitant environ 250 photos test, deux heures pour choisir un filtre, trois heures pour enlever les impuretés, une heure à créer des effets lumineux, trente minutes pour écrire "Mon mec est fabuleux".
Et toi, en à peine une minute, tu vas tomber dessus, les yeux emojis en cœur et tu vas tout remettre en question :
Pourquoi tu n'arrives pas à faire ça avec ton mec ? Pourquoi il t'a jamais proposé de faire la photo de la main ? Pourquoi il ne m'amène jamais en voyage, ? Pourquoi il est si peu inventif, pourquoi il est nul ? Pourquoi il comprend pas qu'il faut faire comme les autres ? Pourquoi il est juste un mec normal ?

Puis il y a toutes ces filles qui ont des centaines de milliers de followers parce qu'elles ont des vies de rêve, on ne sait par quel miracle. Je vais être dans le cliché mais merci papa ? J'ai une autre idée que je garderai pour moi.
Ca voyage en business, ça porte des marques de luxe, ça reçoit des trucs gratuits, ça n'est jamais deux fois dans la même ville et ça fait la promo de trucs importables.
Ce sont des cintres portatifs pour les marques, elles passent leurs journées à prendre des photos d'elles, à commenter leurs outfits, à dire que telle marque est géniale, que tel café est chanmé, et tout ça, tiré par l'argent.
C'est pas une vie. C'est de l'esclavagisme de luxe. 
Elles sont souvent très (très) mince, ont une forte poitrine, font à peu près 1,79m, elles ne sont douées de rien mais elles te fascinent. Elles s'appellent Caroline Receveur, Audrey Lombard, Adenorah, Anna Dawson, Justine Sixty Five, warning : ne pas cliquer si tu ne veux pas te sentir misérable.
Tu follows tout ça et le soir en rentrant d'une journée de taff tu as le malheur d'aller faire un tour dans leurs univers, et ça, c'était pas forcément une bonne idée..  

 

Et puis, parfois tu rigoles

 

Mais la vérité c'est ça

Instravel - A Photogenic Mass Tourism Experience from Oliver KMIA on Vimeo.

 

Bon, merci quand même

Instagram, ça me déprime grave mais c'est aussi ce qui a fait le succès de La French Pique, alors longue vie. Et merci à vous d'être si fidèle.

 


3 commentaires


  • pTLtUIzcjZh

    geUzmqnCXrKyVZR


  • VyKfaLiZXxD

    kxROMhbgriJN


  • LesSesy

    Cialis Cheapest Canada Levitra Zum Testen Blepharitis Keflex Or Minocyline [url=http://cpsmeds.com]generic 5mg cialis best price[/url] Xenical Diet Pills Price Propecia Does Hair Growth Improve Better With 5mg. Than With1mg Kamagra Aus Thailand


Laissez un commentaire