L’upcycling version La French Pique, c’est quoi ?

Comme vous le savez l’ADN de La French Pique se construit dans tout ce qui constitue la slow fashion. Mais la slow fashion en vrai ça peut être plein de choses ! 

Pour nous c’est avant tout travailler à créer des vêtements et accessoires respectueux de l’environnement avec une production raisonnée (on produit à la commande) et des codes éthiques. Alors oui nos pièces sont vegan et certifiées Oeko-Tex et GOTS…mais ça on y reviendra dans un autre article. 

Créer des vêtements et acheter du neuf (même si ce neuf est produit de manière durable) c’est bien mais, soyons honnêtes : nos placards débordent déjà de pièces que nous avons aimées, portées et puis avec le temps délaissées.

Selon une étude de 2020 du YouGov Fr, quand ils ne portent plus un vêtement ou un accessoire, 38% des Français le donnent à un proche, et 37% le gardent dans leur placard (on sait jamais, ça peut toujours servir, hein !).

 

Et c’est bien là que l’upcycling, ou « surcyclage » en français entre en jeu. Il est question de transformer la pièce originale en lui donnant une deuxième vie. 

A La French Pique nous pouvons donc récupérer votre vieux blazer, un jean dont vous vous êtes lassé, un chemisier un peu trop classique, pour les faire revivre avec une broderie ou un ajout d’empiècement cousu (des franges par exemple…). Le but est de raviver la flamme entre vous et votre vêtement.

« La signature de La French Pique c’est le tatouage textile qu’on peut faire partout et sur tout. Donc prendre un vêtement déjà porté et le rendre unique c’est absolument central ! » résume Johanna, notre fondatrice.

Une alternative à l’industrie fast fashion

Comme Johanna l’explique : « L’upcycling c’est vraiment la revalorisation du vêtement, donner une seconde vie à une pièce oubliée ou abîmée. C’est un procédé qui évite une chaîne circulaire, et donc de ne plus poursuivre le schéma de jeter et d’aimer à nouveau.»

 Avec cette action de survalorisation, La French Pique inscrit sa production dans une économie sociale et solidaire, où nous sommes autant attentif à la qualité qu’à la quantité. Nous sommes plus que jamais conscients de ces enjeux, et de notre rôle de producteur mais également de consommateur.

Vous le savez certainement mais l’industrie de la mode est une des plus polluantes et c’est en se responsabilisant sur des modes de création plus durables que nous pourrons être les acteurs d’un réel changement.

Alors ok l’upcycling c’est top pour la planète mais pas que. C’est aussi une manière de Marie Kondo-iser notre dressing et arrêter d’accumuler ! Croyez-nous quand on a commencé, on se sent tellement moins coupable et plus léger :)

 

Upcycling vs Recycling

Upcycling, recycling…on s’y perd un peu. Vous avez certainement remarqué que beaucoup de marques ont lancé des lignes de vêtements durables fonctionnant sur du recyclage. H&M avec sa gamme Conscious, la sélection durable de ASOS Design, l’éthique Care de Zara… 

 A la différence du recycling, qui partage la même envie de ne pas considérer qu’une pièce de seconde main est out, l’upcycling ne la détruit pas pour en créer une autre. 

Du coup, pas de production énergivore. La seule énergie nécessaire est celle de nos petits cerveaux créatifs.

 

Et vous que pensez-vous de l’upcycling ?
Et surtout quelle pièce de votre dressing aimeriez-vous survaloriser ?
broderie mode éthique durable vêtement made france broderie mode éthique durable vêtement made france  broderie mode éthique durable vêtement made france broderie mode éthique durable vêtement made france  broderie mode éthique durable vêtement made france broderie mode éthique durable vêtement made france

Laissez un commentaire